06/05/2012

Casse-toi, pauv'con

En ce soir d'élections présidentielles françaises et à l'heure où le nom du vainqueur est connu, j'avais envie de renvoyer en boomerang le titre au perdant.

Rappelez-vous, il y a quelques années, il avait lancé ce "Casse-toi, pauv'con" au participant d'une foire agricole qui avait refusé de le saluer alors qu'il était chef d'état triomphant ... et teigneux ...

La vie parfois nous remet face à nos égarements.


Les commentaires sont fermés.