07/04/2012

Que du bien

Nous avons changé d'horizon pendant ces 2 derniers jours. Et sommes déjà revenus.

Une tocade, comme ça. Rien que leVil et moi.
Histoire de casser le rythme infernal que nous vivons depuis le début de cette année.

Et bien, cela nous a fait un bien fou.

Mercredi matin, je suis partie avec ma petite valise au boulot. Et à 17h15, direction la gare du midi pour prendre le train.
Arrivés à l'hôtel vers 20H00, juste le temps de déposer nos bagages, nous sommes sortis faire une balade et manger un bout dans un resto grec.

Cela faisait des lustres que je bavais à l'idée d'une assiette de calamars frits.
Après 1/2 heure d'attente qui m'a parue une éternité, arrivent nos assiettes. Stupeur. Ce ne sont pas des calamars frits mais des calamars grillés. Pff, le garçon prétendait avoir répété "grillés ?", j'ai paraît-il dit oui ... La patronne était prête à reprendre les assiettes pour nous servir des calamars frits comme souhaités. Mon estomac, lui, criait famine, et n'aurait pu patienter encore 1/2 heure de plus. Donc on s'est farci les grillés. Ils étaient fins, ils ont calmé ma faim mais pas celle de calamars frits ... Début de séjour contrariant, je déteste.

Retour à l'hôtel pour la nuit. La mienne fut courte: à 3h00 du matin, tiiing, mes paupières s'ouvrent, plus moyen de me rendormir. Qu'à cela ne tienne. Pour ne pas réveiller leVil avec la lampe de chevet, je déplace le fauteuil dans les toilettes (car dans la salle de bain c'était pas possible) et m'y installe pour lire. A 5h00, du matin, toujours pas moyen de m'endormir ... je passe dans la salle de bain, m'y fait couler un bain et je barbote pendant suffisamment de temps pour me ramollir les extrémités et le cerveau. Je ressors, me sèche et me plonge dans les plumes. Morphée dans les bras. Pas leVil car l'hôtel nous a réservé une chambre avec lits jumeaux séparés de 50 cm ... Encore une contrariété mais comme l'hôtel était complet, bein on a fait lits à part.

Le lendemain, super petit déjeuner. Ensuite balade toute la matinée. Le temps était maussade, le fond de l'air frais mais vivifiant. A midi, lunch de tomates-crevettes pour moi et de gratin de poisson pour leVil. Retour à l'hôtel pour une petite pause. On a dormi jusqu'au soir ! C'est que l'on en avait bien besoin. Le soir, direction une super brasserie que nous avions déjà testée l'année dernière. Un steak tartare pour leVil et un cabillaud sur peau avec petits légumes pour moi + une crème brûlée schlurp. Petite promenade digestive et retour à l'hôtel.  

Ce matin, re-super petit déjeuner. On laisse les bagages à la conciergerie et on repart pour une grande balade. Il fait toujours frais mais il y a du soleil ! On y lézarde. On se paie d'excellentes croquettes aux crevettes grises à midi et on re-lézarde sur un banc au soleil avant de retourner chercher nos bagages pour filer vers la gare. Nous sommes revenus en fin d'après-midi et c'était vraiment génial.

Au fait, je ne vous ai pas encore dit où c'était ... Ce petit film d'un autre âge vous mettra sur notre piste:


09:20 Écrit par Plus d'encre dans le plumier dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : changer d'horizon, escapade |  Facebook |

Commentaires

... Salut à toi !
Mis à part le look des personnes, des transports et le côté un peu jauni des photos, ça ressemble encore pas mal, je trouve ! Même les châteaux de sable sur la plage.
A la prochaine !

Écrit par : Nautilus | 13/04/2012

Les commentaires sont fermés.