26/02/2012

Forbrydelsen - The Killing

Nous voilà mordus.
Par une nouvelle série TV danoise à voir absolument en DVD.
Une enquête policière danoise. A couper le souffle.
Si bien que les américains en ont fait un remake aussi.
Mais rien ne vaut l'original, en version originale ...

L'histoire:
Sarah Lund termine son service à la police de Copenhague.
Elle s'apprête à quitter son boulot et son pays pour rejoindre son ami à Stockholm et démarrer une nouvelle vie avec son fils.
C'était sans compter la disparition d'une adolescente, Nanna.

Au fil des heures, des jours, des indices et de son flair, Sarah reporte son départ.
L'enquête s'articule, s'enroule et se déroule autour de différentes pistes et différents suspects.
La série dévoile l'enquête minutieuse et éclaire - tout aussi minutieusement - les différents protagonistes.

Sarah, qui se donne tellement à fond pour son boulot, au point de négliger sa propre vie et sa famille.
La tension est palpable.
Jan, celui qui est supposé succéder à Sarah et qui n'en finit pas de la voir rester, s'acharner à retrouver le meurtrier en l'empêchant de prendre les rennes de l'enquête et du poste.
La tension est palpable
Les parents de Nanna, qui n'en finissent pas d'attendre d'abord un signe de vie, puis lorsque l'inéluctable s'annonce, ils n'en finissent pas de se meurtrir au fil d'une enquête qui révèle bien des suspects et pas un coupable certain.
La tension est palpable.
Le jeune politicien, pétri d'idéal, qui se trouve catapulté bien malgré lui au coeur de l'enquête et qui n'en finit pas de tanguer entre ses convictions personnelles et les pièges qui jalonnent ses ambitions politiques.
La tension est palpable.
Et puis il y a chacun de ces personnages proches ou inconnus de Nanna qui vont apparaître comme de parfaits suspects.
La tension est palpable.

Cette tension palpable tout au long de la série n'est ni déjantée ni dérangeante.  Elle est distillée comme du venin.
Le rythme de la série est plutôt lent mais c'est là un atout incontestable car on se croirait en plein livre.
Bien que l'enquête soit considérée comme prioritaire, on en découvre les étapes à un rythme suffisamment humain pour se projeter dans la psychologie des personnages.
Pour suivre le fil des pensées des enquêteurs, des parents, notre propre raisonnement, nos propres déductions qui font de quelqu'un un potentiel suspect, un pauvre parent abattu ou un parfait salaud.

Essayez. Vous verrez bien ...

Et je dédie le mot de la fin de cette note à Youri qui nous a fait cadeau de ce petit joyau: merciiiii Youri !


 

19:29 Écrit par Plus d'encre dans le plumier dans Série TV | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forbrydelsen, the killing, série policière danoise |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.