01/02/2012

Entretien efficace

Hier, c'était la soirée des entretiens individuels avec les profs de mini-moyen.
Sur ses 15 profs (et oui), on ne peut en rencontrer que 5.

La première année, je m'étais demandé pourquoi "que 5". Et encore, à l'époque, il avait moins de profs.
Et bien, après la première soirée, j'avais très bien compris pourquoi.
Parce qu'il faut jongler avec toute une série de paramètres:

  • 2 soirées max pour l'ensemble des entretiens (me demande comment font ceux qui ont 4 enfants sur quatre années différentes x 5 enseignants = 20 entretiens sur 2 soirées ?)
  • chaque soirée a lieu entre 18h30 et 22h00, maximum
  • chaque entretien dure 10 minutes, maximum
  • 5 enseignants par enfant, maximum
  • un local par enseignant = 5 locaux, maximum

Avant les soirées:

  • chaque élève est muni d'une fiche avec 5 colonnes (matière - prof - n° local - date - heure)
  • les parents notent sur la fiche les matières/profs/date souhaités (max 5)
  • les élèves notent sur la fiche le local concerné
  • chaque élève doit solliciter au plus vite un rendez-vous auprès de chaque prof concerné
  • chaque prof concerné note son heure sur la fiche
  • le premier prof aura carte blanche (sans se soucier des profs suivants)
  • les profs suivants doivent - eux - jongler avec les heures de leurs prédécesseurs
  • ce qui ne veut rien dire puisque chaque prof fixe son heure selon son propre agenda/bon vouloir
  • ce qui veut parfois dire que l'on ne pourra pas rencontrer tel ou tel prof (les garnements auront compris qu'il suffit de tarder à demander un rendez-vous pour qu'il n'y ait plus de place)
  • le système garantit seulement qu'il n'y aura pas deux (voire cinq) rendez-vous pour la même heure dans 5 locaux différents (ouf ... c'est déjà ça)
  • l'élève qui réussit à décrocher les 5 rendez-vous en 1 jour est promu d'office (c'est pour rire vu que c'est statistiquement impossible).

Pendant les soirées:

  • les parents arrivent fiers comme Artaban avec leur fiche
  • seulement, certains numéros de locaux sont illisibles ou introuvables (encore les garnements)
  • certains parents vampirisent certains profs plus longtemps que les 10 minutes théoriques
  • certains profs ne parviennent pas à cadrer leur horaire (et les bavards) en 10 minutes
  • d'où la question de savoir comment certains profs parviennent à gérer une classe de 25 élèves dont quelques bavards
  • bref, fréquemment lors de ces soirées, il y a des réaction en chaîne (vu les retards en cascade) résultant de la rencontre de profs bavards avec des parents bavards ou profs bavards avec des parents bavards de garnements bavards (là c'est vraiment pas de chance)
  • il y aussi des jets de fumée qui sort des oreilles (ou des pieds) de ceux qui s'impatientent devant la porte fermée plus de 10 min
  • des courants d'air pulsé qui se dégage de ceux qui n'ont que 2 minutes pour se téléporter du local 328 au premier étage vers le local 614 au 3è étage, en passant ensuite par le local 406, etc. pour chaque entretien
  • des ornières dans les couloirs labyrinthiques, forgées non seulement par les pas de milliers d'élèves en journée mais aussi, deux fois par an en soirée, par les pas des parents qui connaissent les lieux et les pas des perdus qui cherchent en vain un local illisible ou erroné ou introuvable au mauvais étage/couloir, vu que certains dénivellés machiavélique aboutissent à un étage inférieur/supérieur à celui que vous suiviez.

Bref, comme je n'ai jamais trouvé de squelettes dans les recoins ... et que je suis ici, aujourd'hui, bien vivante (je ne parle pas de mini-moyen), vous aurez compris que l'entretien, dans une si grande école, est une formule efficace ...


 



  

00:16 Écrit par Plus d'encre dans le plumier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : école, entretiens, profs, enseignement |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.