18/06/2010

A l'aube des Mad Men

 

Je vais vous dire !
Et bien, je suis contente de ne pas avoir été une adulte dans les années soixante.
Au contraire, j’ai bien fait de naître en 1964.  Je vous le dis …

Pourquoi ?
Parce que !

Parce qu’au tout début des années soixante, la femme (à quelques exception près) était cantonnée soit au foyer soit aux seconds rôles dans des milieux professionnels truffés de machos.

Parce qu’au tout début des années soixante, tout le monde fumait comme des pompiers, partout et tout le temps. Et ça - venant de la fumeuse que je suis - doit vous paraître encore plus surprenant, non ?

Parce qu’au tout début des années soixante,  la société de consommation commence à se faire les griffes,  la publicité mensongère et sans scrupules envahit les media, l’attitude machiste et raciste de ceux qui constituent le haut du pavé et au-delà prévaut.

Parce qu'au tout début des années soixante, c'est l'aube d'une ère où rien ne semble impossible. Où le futur est présent.  

Mai '68 était à la fois "pour bientôt et pourtant encore si loin" ...

Comment vous dites ? Que tout ça c’est pour du faux ??
Oh que non !

La preuve est dans « Mad Men ».  Non, il ne s’agit pas d’une série mettant en scène des super-héros américains du genre Marvel ou DC Comics.
C’est la dernière série imaginée par les producteurs de la fabuleuse série « The Sopranos ».

Mad Men (pour Madison's Men) plante son décor dans les bureaux d'une agence de pub sur Madison Avenue (qui groupait les plus grandes agences de publicité) à New York, au tout début des années soixante.

Et ce que l’on y voit dans "Mad Men" est beau, ténébreux et féroce …

Un petit avant-goût ?

19:22 Écrit par Plus d'encre dans le plumier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mad men, publicite, annees 60 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.