06/12/2009

Double vie


Parfois, je me dis que mon signe astrologique régit ma vie ...

Prenez les minis. Ils sont deux.

En fait ils auraient dû être trois, ayant perdu une première petite Laura à 32 semaines de grossesse (6 mois et quelques). Arfff quand j'y repense, je me dis qu'elle aurait 22 ans ...

Le pire à cette époque là (1987), c'est qu'à partir de 6 mois de grossesse, tout enfant mort-né devait être enterré en bonne et due forme. Bien que l'état-civil refusait d'enregistrer un prénom ... Me souviendrai toujours de l'acte de présentation de non vie d'un enfant de sexe féminin ... Quelle infâmie ...

Autre infâmie, devoir accoucher d'un enfant déjà mort, sans péridurale. Ne pas pouvoir le tenir ne fut-ce qu'un instant. Devoir séjourner ensuite à la maternité. Entendre les pleurs des autres bébés et n'avoir que ses yeux pour pleurer ...

N'avoir pour seule perspective que l'angoisse de retrouver chez soi les affaires déjà préparées, layette, chaussons, berceau. Vides et froids. Comme son propre ventre. Vide et froid. Devoir organiser un enterrement, des adieu (a privatif ... sans dieu) pour un être à jamais inconnu ... clin d'oeil à la vie ou à la mort, deuil de vie ... la vie quoi !

Donc deux minis. D'eux, des affaires qui transitent entre deux foyers. Une nouvelle vie de couple coupée en deux ... une semaine chez moi, une semaine chez leVil. Prévoir tout en double, partout ...

Avoir la tête en l'air et devoir garder les pieds sur terre. Etre d'ici et d'ailleurs, ou de nulle part, assise entre deux cultures.

Non, je vous rassure, je ne vous la jouerai ni mélo ni schizo, ce soir. Juste un peu gémeaux ...

 

 green-gemini

 

23:05 Écrit par Plus d'encre dans le plumier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.