28/09/2009

Moquette ou carrelage ?

 

Et non ! Je ne coucherai pas, ici, ce soir mes préoccupations en matière de décoration intérieure ...

Ce qui nous intéresse, avouons-le, ce sont les réflexions croustillantes, non ?
Et bien, j'ai lu un article croustillant qui déshabillait les hommes !

Il n'avait pour sujet ni les chippendales ni les beaux livreurs de soda en cannettes rouges, trop communs.

Figurez-vous que la mode pour homme se décline actuellement en

  • métrosexuel
  • rétrosexuel
  • übersexuel.

Et tant pis si vous en ignorez le sens ... Non, non, le premier n'est pas un espèce de pervers en trench sévissant dans le métro. Le deuxième n'est pas un vieux schnock. Non plus. Et le dernier n'a pas le sexe surdimentionné !

Mais bon, comme le sexe est désormais omniprésent, il devient paradoxalement aussi fort trompeur, le coquin.

Et donc l'article croustillant.
En fait, rien de bien neuf: les hommes se tracassent encore toujours pour une question de taille ! Sauf que la taille déborde sur le reste du corps ...

Et oui, d'après l'article, si les femmes traquent leurs poils, il paraît que les hommes désormais aussi ! Une espèce de quête pour l'égalité des sexes et pour le droit de se balader à poil et surtout sans poil ...

Il paraît que la vente de tondeuses et autres rasoirs masculins multifonctions (avec oreillette et gps intégrés ... je blague) explose. Que les requins du marketing ouvrent des salons de beauté masculins à tours de bras (glabres). La pub nous en met plein les yeux et les magazines se mettent à la page en cadrant les corps masculins aussi lisses que leur papier glacé.

Alors, réel engouement masculin ?
Marketing sauvage ?
Evolution sociologique plus logique que socio ?
Effet de mode ?

Peut-être que BB va délaisser les phoques pour défendre les yétis, allez savoir !

Moi, en tout cas, je préfère m'allonger sur de la moquette que sur du carrelage ... et vous ?

 

 

23:49 Écrit par Plus d'encre dans le plumier dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : moquette ou carrelage, epilation masculine |  Facebook |

Commentaires

A poils Dieu, que cet article me fait plaisir, moi qui défends toujours le poilu, le velu, le chevelu, le barbu... Moi qui compare un torse velu à une fourrure. On aime caresser un chat, un chien, pourquoi pas un homme ?
Je crains hélas que cette mode du sans poil, du glabre, du dépilé, ne soit encouragée par de nombreuses consoeurs, ignorant la douceur d'une toison naturelle...
A vous lire, je me sens moins seule. Merci.

Écrit par : Monique Tomson | 04/10/2009

Monique ... cette mode n'est qu'un signe de plus du nivellement vers le bas de tout ;-)

Écrit par : miss-mip | 11/10/2009

Les commentaires sont fermés.