16/09/2009

Cherche Obama de la Pampa

 

Je parie que vous y avez pensé aussi !

A quoi ? Au fait que le plus extraordinaire, c'est de vivre à notre époque où les plus grands exploits sont possibles tandis qu'aucun prix Nobel n'est encore parvenu à nous soulager de ces petites choses insignifiantes mais qui nous pourrissent pourtant le quotidien depuis l'aube de l'humanité. Ou presque ...

C'est vrai quoi !  A l'heure d'aujourd'hui (cela fait toujours bon effet de placer une phrase comme cela), on parvient à mettre sur orbite des engins monstrueux, à explorer les 4 coins de la galaxie ou les fonds les plus marins voire ceux des paradis fiscaux, à surveiller les 4 recoins de la planète par satellites, à prendre en photo la plus petite particule de notre richesse intérieure et les angles les plus extérieurs des pipoles, à courrir presque plus vite que l'aiguille du chronomètre, à mettre au jour les secrets les plus secrets des politiciens de ce monde comme du plus banal des lofteurs et à mettre en lumière ce côté-ci de la Pampa.

MAIS

Personne n'a encore inventé un système pour nous éviter de perde notre temps depuis l'aube de l'humanité - bon allez presque depuis l'aube - pour ces quelques gestes auxquels le commun des mortels est encore et toujours confronté :

  • lavelingeAu sortir du lave-linge: devoir puiser au fin fond d'une housse de couette mouillée, tous les petits vêtements qui s'y sont fourrés pendant le lavage.
  • Au sortir du sèche-linge: non seulement devoir réassortir une vingtaine de chaussettes par paires mais rester avec des chaussettes orphelines.

 

  • Devant un parcmètre: n'avoir plus de monnaie et qu'il est impossible de payer par n'importe quelle carte bancaire ou de crédit ALORS que c'est possible dans tous les parkings publics.
  • En rentrant du supermarché: avoir oublié un article important.
  • En rentrant du shopping: constater avec effroi que le miroir de la cabine d'essayage devait sûrement être rétrécissant ou - pire - que le vêtement acheté était plus irrésistible sous les spots du magasin que chez soi, qu'il n'est finalement qu'un "mais qu'est-ce qui m'a pris d'acheter cela, j'ai dû être hypnotisée".
  • Tous les matins devant sa garde-robe pleine: se lamenter pendant 10 minutes parce qu'on n'a rien à se mettre.
    Mmmm, j'entends des ricanements masculins ... Et pourtant messieurs, c'est vrai que l'on n'a rien à se mettre puisque les vêtements achetés au paragraphe précédent et qui hantent nos armoires sont des mirages.

Si jamais l'un(e) d'entre vous avait trouvé LA solution à l'une ou l'autre de ces plaies, qu'il/elle fasse preuve d'humanité en partageant ses connaissances ! Il/elle sera l'Obama de la Pampa ... yes, you can ! 

obama

06:00 Écrit par Plus d'encre dans le plumier dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : plaies du quotidien, chaussettes depareillees, rien a se mettre, yes you can |  Facebook |

Commentaires

le Tao est aussi dans la pampa Lao Tseu disait:" si tu ne sais pas quel vêtement mettre, ne met rien, le vêtement viendra de lui même.Idem pour les chaussettes et tout le bazar"

Écrit par : Vil Coyote | 16/09/2009

Vil ... il ne me reste plus qu'à changer de titre de billet => Cherche Lao Tseu de la pampa ;-)

Écrit par : miss-mip | 16/09/2009

obama girl alors voici mes solutions

ne laver que des draps voire rien d'autre avec la housse de couette

acheter un lot de 15 paires de chaussettes de la même couleur et du même modèle

Pour ce qui est du parcmètre : prendre le bus ou le vélo

faire une liste avant d'aller au supermarché

ne faire du shopping que 2 fois par an

ne pas hésiter à acheter les vêtements qu'on aime en plusieurs exemplaire

en bref se simplifier la vie au maximum et savoir prendre le temps de préparer les choses pour ne pas en perdre par soucis de gain de temps...si tu vois ce que je veux dire...


Écrit par : Hanna | 18/09/2009

Hanna Schmack => je te déclare Hobanna de la Pampa ;-)

Écrit par : miss-mip | 18/09/2009

Hanna ... Ou encore mieux => ObHanna de la Pampa ;-)

Écrit par : miss-mip | 18/09/2009

Les commentaires sont fermés.